Dans la vie de couple il arrive quelquefois de remarquer un comportement irrégulier chez son partenaire. Bien qu’un dialogue ouvert et honnête soit toujours la meilleure solution, il ne donne pas toujours les résultats souhaités s’il s’agit d’un conjoint vraiment infidèle. Dans les situations où des signes ambigus persistent, une femme est susceptible de commencer à chercher les moyens d’espionner son mari. Heureusement, grâce aux technologies en évolution constante, il n’a jamais été aussi facile de « tricher », et encore plus facile d’attraper les « tricheurs ».



Etes-vous prêt à l’espionnage?

Bien que la vérité puisse aider à sauver les relations, elle peut également les ruiner au moment où sa découverte devient désagréable. Avant de faire appel au piratage il faut donc prévoir tous les dommages éventuels pour le couple qu’une telle entreprise peut causer.

Il ne faut pas oublier que certaines des méthodes représentent non seulement des atteintes à la vie privée potentiellement impardonnables (surtout dans le cas où le partenaire se révèle innocent), elles peuvent également être contestables et contestées aux yeux de la loi. Donc, pour éviter d’aggraver les choses, il est parfois déconseillé d’espionner son conjoint et ainsi, éviter toute utilisation malveillante de certaines méthodes.

Effectuer le hack du téléphone d’un partenaire à distance est le meilleur moyen de trouver une preuve d’infidélité, surtout si l’accès physique à son téléphone n’est pas possible. Cependant, il existe plusieurs nuances à envisager afin de bien planifier le projet.


Attraper un tricheur : ses comportements avec le téléphone

Le téléphone de votre partenaire est un vrai trésor d’informations, et comme il recueille les données clés sur sa vie et ses habitudes, il peut également démasquer ses indiscrétions potentielles.

Avant de se mettre à l’action directe d’espionner son mari, il est quand même conseillé de commencer par une brève surveillance de ses comportements, censés vous alerter qu’il se passe quelque chose de suspect.  De telles anomalies comportementales se remarquent par:


  • Le partenaire devient protecteur de son téléphone ;
  • Il s’en sépare rarement et l’emporte partout où il va ;
  • Il le garde hors de vue ou face cachée ;
  • Le portable reste toujours verrouillé ou il y a un mode de confidentialité qui obscurcit l’écran ;
  • La fonction « Ne pas déranger » est souvent activée (sert à garder les notifications potentiellement risquées silencieuses) ;
  • La présence d’un deuxième téléphone (« graveur »), ou même des cartes SIM alternatives (moins fréquent, mais également pratiqué).

Une ruse assez simple à effectuer, mais efficace, est de demander à utiliser le téléphone du partenaire sous un prétexte quelconque, afin qu’il soit plus susceptible de dévoiler son mot de passe.


Comment espionner son mari avec la fonctionnalité Touch ID ?

Une fois que vous avez accès au téléphone de votre conjoint, s’il dispose d’une fonction Touch ID (ou d’une variante), accédez rapidement aux paramètres de sécurité et ajoutez votre empreinte digitale aux empreintes déjà enregistrées (s’il y en a plusieurs, supprimez peut-être l’une d’elles existantes, pour ne pas éveiller les soupçons). Désormais l’accès au portable est garanti, quel que soit le nombre de fois que votre partenaire modifie son mot de passe.

Le piratage du mot de passe sur Google Chrome

Si une femme veut savoir comment espionner son mari gratuitement, surtout pour vérifier ses activités sur Internet, il est rationnel d’utiliser la méthode de captation du mot de passe sur le navigateur Web.

Si votre partenaire ne partage pas librement le code de déverrouillage de son téléphone (par exemple, lorsque vous voulez innocemment vérifier la météo ou commander un taxi) et que vous ne pouvez pas observer attentivement le code qu’il insère, les difficultés d’y accéder s’imposent. Heureusement, certaines personnes sont moins vigilantes vis-à-vis de leurs mots de passe informatiques. Donc, si elles utilisent Google Chrome, vous pourrez peut-être en déverrouiller quelques-uns sinon la totalité. Afin de mettre en route cette méthode, il suffit d’obtenir le mot de passe de l’ordinateur cible, puis accéder au navigateur Chrome> Paramètres> Mots de passe> Saisie automatique. Une fois réussi, vous pourrez voir les sites fréquentés nécessitant un mot de passe.

Ensuite, à côté des mots de passe masqués remplis de « **** », cliquez sur l’icône « œil » et saisissez le mot de passe de l’ordinateur, et le tour est joué. Tous ces mots de passe sont désormais à portée de main. Si vous avez envie de les conserver pour la postérité, il suffit de prendre une photo rapide avec votre téléphone (mais gardez à l’esprit que maintenant votre téléphone possède des preuves incontestables de hack).


Espionner son mari en utilisant un mouchard

Si vous voulez simplement un accès complet au téléphone de votre compagnon, tout ce que vous avez à faire est d’installer un espiogiciel (comme Spy Tracker, par exemple) sur son appareil et vous aurez instantanément accès à tout ce qu’il fait. Cependant, il ne faut pas oublier que ce moyen entraîne certaines conséquences judiciaires dans le cas où les mesurer seraient prises de la part de la cible.

Suivre les déplacements

Une bonne astuce pour espionner son mari : pouvoir suivre l’historique de ses positions s’il utilise Google. Il s’agit juste de cliquer sur l’option de menu « Destinations précédentes » du système de navigation. Alternativement, pour les utilisateurs d’Android, la fonctionnalité Google TImeline effectue un suivi similaire sur l’application Google Maps ou même sur Google Maps en ligne. Vous pouvez également cliquer sur « Trouver mon téléphone » dans la barre de recherche pour définir la position actuelle du téléphone.

Si votre conjoint utilise un iPhone, il existe plusieurs options dont vous pouvez profiter au-delà de la connexion à un « compte familial » (« Find My iPhone » et « Find My Friends » peuvent aussi être utiles). Il est possible de tracer les emplacements fréquents de votre partenaire sous Paramètres> Confidentialité> Services de localisation> Services système> Emplacements importants. Il est presque inimaginable de voir quelqu’un désactiver cette option ou supprimer systématiquement ces paramètres à chaque fois après une sortie.

En plus, avec une application comme Spy Phone ou un très petit appareil GPS fixé sous la voiture, tous les déplacements seront détectés en temps réel.  

Donc, si c’est une tromperie, vous la démasquerez très rapidement.

Consulter les messages et bien plus

Souvent dans l’idée d’espionner son mari une femme peut affronter une situation où ce dernier se retrouve super-protecteur de son téléphone.

Si vous êtes déterminé à jeter un coup d’œil aux applications de messagerie, notez que les outils de texte standard (iMessenger) sont réservés aux amateurs. Donc, cela vaut la peine de les analyser rapidement pour voir s’il existe des messages personnalisés sous le mode « ne pas déranger ».

Cependant, WhatsApp reste une destination plus favorable aux conversations suspectes (y compris les « discussions archivées »). Les tricheurs plus expérimentés sont capables de créer plusieurs profils sur des plateformes sociales ou même de partager Google Docs.

Les brouillons des lettres électroniques ou leurs transferts sur les comptes de messagerie partagés sont également une solution pour espionner son mari.

Il ne faut pas mettre de côté la vérification des contacts, car « Tante Marine » peut en réalité représenter une personne complètement différente (c’est-à-dire « Charlotte »).

Bien qu’aucun logiciel ne puisse définitivement révéler la véritable identité d’un appelant, il existe des applications comme Reverse Phone Lookup App, Spyzie ou Call Log Monitor, capables d’établir la liste de contacts et suivre les journaux d’appels. Une fois que vous obtenez ces informations, notez tous les numéros et contactez vous-même l’appelant mystère afin de casser le partenaire-tricheur une fois pour toutes.

Vérifier les relevés bancaires

Une méthode assez maligne d’espionner son mari est d’analyser ses historiques bancaires.

Un compte en commun rend les choses plus faciles, mais de nos jours il existe une diversité de façons de payer vraiment impressionnante (PayPal, GroupOn etc.). Recherchez simplement les transactions méconnaissables pour vous, particulièrement en ce qui concerne des objets flagrants tels que la lingerie, les bijoux etc. (dans certains cas les factures d’hôtel ou de restaurant).

Pour garantir à ce schéma de surveillance un résultat vraiment « pro », servez-vous d’un logiciel moderne comme Mint, qui gère non seulement votre argent, mais offre la possibilité de jeter un coup d’œil au portable de votre compagnon lorsqu’une notification de dépenses mensuelle apparaît. Faites une copie ou prenez une capture d’écran de tout ce qui est suspect et gardez-la cachée dans un endroit sûr pendant que vous poursuivez votre enquête dans l’espoir d’attraper cet infidèle en flagrant délit.

Créer un faux profil

Là, il s’agit d’une manière d’espionner son mari vraiment exotique et rarement utilisée même par les femmes les plus jalouses.

Il est juste nécessaire de se connecter aux sites de rencontres les plus connus et monitorer la possible apparition du compte du compagnon ou garder un œil sur son profil déjà existant. Pareil pour les profils Facebook ou Instagram, où vous pouvez aller plus loin en lui envoyant une invitation amicale / affectueuse et voir à quoi ressemble la réponse.

Pour conclure

Bien qu’une idée d’espionner sa femmevienne beaucoup moins souvent aux hommes plutôt qu’aux femmes par rapport à leurs maris, les moyens de le faire restent les mêmes pour les deux « camps ».

N’oubliez pas que les trompeurs sont très difficiles à réprimander. La raison est qu’ils ont pensé à tous les détails de leurs actes et ont trouvé des moyens d’éffacer leurs traces. Certaines personnes sont tellement habiles qu’elles peuvent continuer pendant des années sans que leur partenaire ne le découvre jamais. Alors, oserez-vous y mettre fin?